A Facobly, tous les candidats n’étaient pas représentés dans les bureaux de vote

photo archive

C’est dans la discipline et le calme, que  les premiers électeurs, par vagues successives, de la ville de Facobly (ouest de la Côte d’Ivoire) se sont rendus dans les différents bureaux de vote pour accomplir leur devoir de citoyens.

Dès 7 heures 30, la plupart des bureaux de vote de la ville enregistrent leurs premiers votants. Premier constat dans les différents bureaux, tous les candidats n’y ont pas leurs représentants. Seuls les candidats, membres du Cadre Permanent de Concertation (PDCI, FPI, RDR) sont effectivement présents dans les 43 bureaux de vote que compte la sous-préfecture de Facobly.

Par ailleurs, notons que la sécurité sur les lieux de vote est assurée par les forces de l’ordre du commandement intégré et par les forces impartiales de l’ONU. Les forces nouvelles quant à elles, effectuent des patrouilles dans les différents villages de la sous-préfecture pour s’assurer du bon déroulement du scrutin.

La seule fausse note à Facobly, c’est que certains ivoiriens n’ont pu avoir ni leur carte d’électeur ni leur carte d’identité pour accomplir leur devoir civique. C’est donc avec amertume qu’ils ont regagné leurs différents domiciles.C’est finalement aux alentours de 17 heures 30 que les bureaux de vote ont fermé leurs portes pour passer aux dépouillements des urnes.

Aime-Michel Kassi