03/12/2018 / Moahet-Sran

Plus de 200 personnes sont venues participer à la « randonnée pédestre tracée sur un parcours de deux circuits distants […] de 6 et de 3 kilomètres » au parc national du Banco, le 2 décembre 2018, confie la promotrice Kadidja Barry – directrice de l’agence de voyage Move’on.

La promotrice dit être « surprise […] par l’engouement et l’intérêt » que le produit de son agence a suscités auprès de la population.

Abidjan Randonnée Gourmande est un produit touristique qui allie sport et culture gastronomique ivoirienne. Ce concept vise deux objectifs majeurs, savoir :

  • la pratique du sport, pour un bien-être de l’organisme ;
  • la valorisation de l’art culinaire ivoirien.
Au départ de la 1ère édition d'Abidjan Randonnée Gourmande
Au départ de la 1ère édition d’Abidjan Randonnée Gourmande

Une randonnée entre joie et découverte

« C’est avec beaucoup de joie que mes proches et moi avions pris part à cette marche gastronomique. Il faut soutenir et encourager ce genre d’initiatives qui font la promotion du tourisme ivoirien », marque Koné Colette – candidate malheureuse aux municipales du 13 octobre 2018 dans la commune de Cocody.

Aire protégée et gérée par l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR), la forêt du Banco est peu connue des populations. Elle est pourtant d’une richesse inestimable, par la diversité des plantes. C’est le poumon vert de la ville d’Abidjan, avec son arboretum. Ce sont entre autres des raisons qui justifient le choix du parc national du Banco pour cette première édition d’Abidjan Randonnée Gourmande.

À la 1ère édition d'Abidjan Randonée Gourmande
Des participants à la 1ère édition d’Abidjan Randonée Gourmande à la forêt du Banco

« Je suis content d’avoir  participé à cette marche. Nous avons toujours eu peur de la forêt du Banco et, pourtant je découvre aujourd’hui que cet endroit est magnifique, fréquentable », livre un « marcheur » – employé de l’ambassade des Etats-Unis.

Abidjan Randonnée Gourmande a eu le soutien institutionnel du ministère du Tourisme, de Côte d’Ivoire Tourisme, de l’OIPR et d’un contingent de participants venus de l’ambassade des Etats-Unis à Abidjan.

La rédaction