03/07/2018 / Moahet-Sran

Résultante de l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE – Pays pauvres très endettés – le C2D (Contrat de désendettement et de développement) permet la rénovation et la construction de plusieurs routes et ponts en Côte d’Ivoire.

Le pont de Bettié achevéAu nombre des infrastructures réalisées dans le cadre du C2D, le pont de Bettié. Financé à hauteur de 8,55 milliards de francs Cfa, il est de 190 mètres de longueur. Il relie les régions de la Mé et de l’Indenié-Djuablin.

Le pont de Bettié, construit sur le fleuve Comoé et inauguré le 22 décembre 2017, facilite la mobilité des populations et rapproche davantage les peuples de Côte d’Ivoire et du Ghana.

De la bataille pour renforcer la mobilité

L’on note également la réalisation du pont sur la rivière Kan, long de 94 mètres. Le pont de Béoumi, long de 304 mètres et construit sur le fleuve Bandama, est aussi à mettre à l’actif du C2D.

Le pont de Béoumi permet de relier les villes de Béoumi et de Kounahiri ainsi que les régions du gbêkê et du Béré. Ces ponts, financés par le C2D à hauteur de 16 milliards de francs Cfa, renforcent la communication entre les populations et régions voisines.

Une nouvelle route en Côte d'IvoireÀ Abidjan, de nombreuses voies routières ont été réhabilitées et plus de 1200 panneaux posés, pour faciliter la circulation. Au nombre des réalisations routières du C2D, figurent également le tronçon Ferké-Ouangolo, le tronçon Ferké–Tafiré-Kanawolo (long de 95, 20 km) et qui sera financé à hauteur de 59, 04 milliards de francs Cfa.

Depuis 2013, le C2D a investi plus de 225 milliards de francs Cfa dans le secteur des infrastructures routières. Des investissements et actions qui visent à désenclaver davantage les zones rurales et à améliorer la circulation des personnes et des biens à travers le pays.

Crédit-photos : c2d.ci

Jonas EHOUMAN