Inondation à la Riviera Palmeraie: Paysage après le désastre

Route de la palmeraie Abidjan

Une semaine. C’est exactement le temps passé depuis les récentes pluies qui ont provoqué des inondations à la Riviera. Avenue225 est revenu sur les lieux constater ce qu’il en est à ce jour. Il est environ 15 heures quand nous arrivons à la Riviera palmeraie. Précisément à la rue ministre. Comme on pouvait s’y attendre elle est méconnaissable. Le bitume est dans un bien piteux état. “On dirait même que quelqu’un s’est attelé à le casser et à le renverser” s’étonne une riveraine. Sur plusieurs centaines de mètres, il est retourné. Compliquant énormément la circulation. Sur le côté de la route, d’énormes plaques de goudrons sont entassées. Le spectacle est saisissant.

Un peu plus loin une démolition attire elle aussi l’atention. Cette destruction, c’est celle d’un immeuble qui s’est enfoncé de quelques mètres lors de l’inondation. Sur le chantier, les ouvriers expliquent qu’ ils “le détruisent en vue de le reconstruire”. Heureusement, ledit immeuble n’était pas habité au moment des faits.

A “9 kilos”, rond point de la riviera 3, c’est les matelas qui sont mis à sécher. Les habitants de ce petit quartier défavorisé profitent des moindres journées de soleil pour faire sécher leurs couchettes mouillées par la pluie. En attendant, elles se débrouillent.
Riviera II. Cette fois, c’est le pont reliant ce quartier au rond point du campus universitaire de cocody qui soufre. Ce pont rénové il y a un peu plus d’un an commence à s’affaisser. Sur environ 2 mètres, il y a des failles dans le goudron. Certains riverains accusent la qualité du travail réalisé. On peut les entendre s’en plaindre quand elles passent par là.

Roland N’DEKPLOMAN