09/03/2016 / Moahet-Sran

Jeudi 05 mars 2016. A Abidjan-Cocody, Les 2-Plateaux, Espace Pavillon Latrille. Cynthia Adediran Aïssy – Directrice générale de Jovago Côte d’Ivoire –  et Dominique Eliane Yao – Attachée de presse chargée des Relations publiques de ladite structure – animent une conférence de presse. Devant un parterre de journalistes, elles font une présentation conjointe sur des données relevant du tourisme et de l’hôtellerie en Côte d’Ivoire.

le tourisme et l'hotellerie en plein essor en Cote d'ivoire

Si la Côte d’Ivoire connaît un essor dans le développement de ses activités touristiques et hôtelières, c’est est en partie dû à la volonté  des autorités ivoiriennes et de plusieurs opérateurs du privé comme Jovago, qui, depuis quelques années, est à la tâche pour valoriser ledit secteur.

« En réunissant la presse aujourd’hui, nous voulons partager certaines données statistiques que nous possédons, ajoutées à celles provenant de Côte d’Ivoire Tourisme pour montrer en terme de chiffre l’impact de l’or bleu sur l’économie du pays », souligne Cynthia Adediran Aïssy.

Tourisme et hôtellerie, un secteur en « révolution »

« En analysant ces données, on se rend bien compte que ce secteur bouge et est en pleine révolution », livre la Directrice générale de Jovago Côte d’Ivoire. Cynthia Adediran Aïssy met ces bons chiffres et données statistiques à l’actif de la volonté et de la dynamique de l’Etat de faire de la Côte d’Ivoire une destination privilégiée des touristes de la sous-région, depuis quelques années.

Devant une population très ouverte à l’intégration et très hospitalière – avec plus de 5 000 000 de non-nationaux – et une nation composée de plus 60 ethnies, la Côte d’Ivoire se présente comme un véritable grenier culturel a découvrir.  1.38 % de la superficie du pays est occupée par plus 4000  km2 d’eau, avec plus de 500 kilomètres de littoral.

En ce qui a trait aux dispositions hôtelières, Abidjan et ses régions environnantes comptent plus de 5 000 chambres d’hôtel. La capitale économique de la Côte d’Ivoire reste la ville la plus recherchée sur internet, avec un taux de 52%, devant la cité de Grand-Bassam qui enregistre un taux de 27%. En 2010, la Côte d’Ivoire comptait 1102 hôtels sur tout le territoire.

Jacques Kouao