07/08/2010 / Donatien Kangah

Samedi 7 août 2010 – 20 heures 31: Des rumeurs annoncent le feu d’artifice pour minuit. (Cynthia via sms)

Samedi 7 août 2010 – 20 heures 13: Dans l’attente du feu d’artifice, certaines personnes s’asseyent à même le sol. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 20 heures 04: Plateau, de nouveaux feux d’artifices arrivent en camion. tout de suite ils sont intégrés au dispositif. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 19 heures 59: Palais de la culture. l’espace est comble. les prestations artistiques font oublier la nourriture. (Cynthia via sms)

Samedi 7 août 2010 – 19 heures 57: “Nous on est venus pour voir le feu d’artifices et on nous montre ce pourquoi nous n’avons pas fait de déplacement.” Propos récurant dans la foule suite au retard accumulé. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 19 heures 44: Plateau, la lumière vient de s’éteindre. dans la foule c’est l’espoir qu’en dépit de l’absence des autorités, le feu d’artifice pourra enfin commencer. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 19 heures 38: Plateau, alors que tout est en place pour commencer le grand feu d’artifices, les officiels ne sont pas encore arrivés. (via sms)

Samedi 7 août – 19 heures 07: Plateau, la foule dispersée par la fumée dégagée par les projectiles. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 59: “Ambiance Rio de Janeiro” annonce le maître de cérémonie. des projectiles OBV (orange, blanc et vert) sont envoyés dans le ciel pour annoncer les couleurs nationales. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 54: Début du défilé carnavalesque!!!!

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 48: Plateau, la foule est impressionnée par ce qui se passe. des drapeaux et des cadeaux sont lancés, on se précipite pour les ramasser. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 32: Plateau, un défilé carnavalesque est prévu. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 27: Plateau,  ivoirien projeté dans les cieux!. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 24: “C’est dangereux! il ne faut pas s’en approcher.” un membre du comité d’organisation aux passants. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 21: Plateau, au district, le dispositif est en place. les premiers essayages commencent. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 17: Décor impressionnant aux couleurs nationales sur la place de la république. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 18 heures 12: Plateau, 4 cargos de forces de l’ordre assurent la sécurité sur la rue du commerce en vue du grand feu d’artifices. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 17 heures 55: Arrivée timide des invités dans la cour du district

Samedi 7 août 2010 – 17 heures 45 : Plateau, début des installations à l’hôtel du district. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 17 heures 41 :Plateau, àà quelques heures du grand feu d’artifices, des corps habillés s’en prennent à un jeune garçon aux environs de la cathédrale. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 17 heures 35 :Plateau, quelques heures avant le feu d’artifice, les rues sont presque désertes. il y a très peu de véhicules personnels. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 16 heures 22 :” Elle est née le 7 août 1960 elle est tombée malade en 1990 mais s’est vite rétablie.Elle est devenu orpheline de père en 1993 et fut adoptée par tous.Elle a reçu un choc en 1999 mais a résisté. Elle a trébuché en 2002 mais n’est pas tombée.Aujourd’hui  elle est plus que jamais très forte et a 50 ans. SACRE COTE D’IVOIRE JE T’AIME .Bonne et agréable  FETE D’INDEPENDANCE” ( Dago Obed Abobo 2  via sms)

Samedi 7 août 2010 – 13 heures 03 : Le défilé prend fin à Anyama. Les populations se dispersent. Les uns regagnent leur domicile tandis que les autres se dirigent vers les buvettes pour continuer la fête.

Samedi 7 août 2010 – 12 heures 41 : Ambiance de fête à la cité universitaire de Mermoz (Cocody).

Samedi 7 août 2010 – 12 heures 29: La pluie s’invite à la célébration du cinquantenaire à Anyama . C’est un signe de bénédiction. (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 11 heures 47 : A Anyama, le défilé se poursuit. Place faite au défilé civil avec les majorettes  les fonctionnaires,  la Croix-Rouge et les communautés Dan , Abey , Attié (Odet via sms)

Samedi 7 août 2010 – 11 heures 13 : A Anyama, on assiste à un défilé qui se tient sur la Place de la République (Odet via sms)

Samedi 7 août 2010 – 11 heures 08 : Au Campus de Cocody, le Secrétaire Général de la Fesci offre un bœuf en l’honneur du cinquantenaire. Un défilé aux couleurs nationales est prévu (via sms)

Samedi 7 août 2010 – 9 heures 28 : Défilé des femmes Ebrié de Blokhauss  à Cocody-centre  (via sms).

Samedi 7 août 2010 – 4 heures 24 : ” Bonne fête de l’indépendance à tous et à toutes. Je souhaite que la paix, l’amour, la stabilité reviennent dans ce beau pays. ” (Traoré Dramane via sms)

Samedi 7 août 2010 – 00 heure 11 : Yopougon (place figgayo)_Feux d’artifice accompagnés d’explosion de joie (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 23 heures 58 : Stade FHB_Le spectacle a été fortement apprécié malgré le gros retard qu’il a accusé (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 23 heures 56 : Stade FHB_Petite bousculade à la sortie (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 23 heures 34 : Fin de la cérémonie du  Stade Félix Houphouet Boigny par des feux d’artifices (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 23 heures 09: Sixième tableau, les danseurs sont en piste! (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 58:Pour la fresque, on se sert maintenant des bariques comme tambours. il y a aussi beaucoup de danseurs. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 54: début du cinquième tableau. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 50: Stade FHB: parade de 4 mascottes, on reconnait le visage d’Houphouet. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 45:La foule en liesse applaudit les chorégraphes. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 41:La quatrième partie de la grande fresque commence. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 37:?la fresque est aussi animée par un orchestre de chanteurs. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 23: Stade FHB: une course de chevaux retient l’attention des spectateurs pendant la grande fresque. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 17: Début de la deuxième partie de la fresque au stade FHB. Ballet  aux couleurs harmonieuses. le public est très impressionné. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 06: Stade FHB: début de la grande fresque avec les premières prestastions. (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 22 heures 05: stade FHB: le début de la cérémonie est annoncé. (Paterne via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 21 heures 58: La première dame vient de faire son entrée au stade F.H.B. (Paterne via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 21 heures 52: A Abobo le concerto prévu pour 19h n’a pas encore démarré. Difficile de se frayer un passage. Une foule immense attend dehors. On annonce cependant l’arrivée du gouverneur du district (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 21 heures 50 : Yopougon (place figgayo) _Un problème de branchement retarde le début de la cérémonie. Le public s’impatiente Les organisateurs sont presque hués.

.Vendredi 6 août 2010 – 21 heures 50 : la carte de la Cote d’Ivoire est étalée, la pelouse est entourée de 15 statues en bois et un monument d’éléphant assis. Un podium encadré par deux grandes ivoires une géante trompe d’éléphants et une autre carte de la Côte d’Ivoire dressée dans le fond du podium (Paterne via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 20 heures 34: Des Vuvuzelas se font entendre à l’intérieur du stade FHB. Les officiels continuent d’arriver (Paterne via sms).

Vendredi 6 août 2010 – 20 heures 33: Sur la place de la république d’Anyama les organisateurs s’activent pour les derniers réglages afin que commencent la cérémonie du feu d’artifice (Odet via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 20 heures 20: Les rues d’Anyama allant de la gare routière à la mairiessont ornées de drapeau Orange-Blanc-Vert (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 20 heures 16: La pluie veut s’inviter à la manifestation au stade FHB. Le temps est ménaçant. Le décor est terminé. On nous annonce le début de la cérémonie dans quelques minutes. Un groupe d’animation (wôyô) met l’ambiance. Selon les informations des organisateurs, la sono est assurée à 100% par des Japonais. (Paterne via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 47: “Stade FHB: un grand retard est accusé. c’est maintenant que le décor est en train d’être placé.” (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 45: “Bagarre entre les jeunes au stade. Cause: le membre d’un groupe a qui un ticket a été vendu apprend que le dit ticket est gratuit. il veut donc récupérer son argent.” ( via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 37: “Dispositif sécuritaire de pointe au plateau. un contrôle tous les 30 mètres.” (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 33“Bien arrivé, bien installé,pas telement d’affluence” (via sms du stade F.H.B.)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 25“Des jeunes sans tickets interpellés par la police en face de la cathédrale. selon ces jeunes, l’entrée au stade est gratuite. ils n’ont pas connaissance qu’il faut un ticket pour assister à la grande fresque” (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 23“Petite embrouille entre une délégation conduite par le président des jeunes diplomés et des corps habillés au plateau en face du CCIA” (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 06“Mermoz: le départ avec ferveur pour le Félicia (stade Félix Houffouet Boigny) avec 2 heures de retard.” (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 04: “Pour moi je n’accorde aucune importance à ce cinquantenaire. On ne peut pas se réjouir quand on a rien comme boulot. Je fêterai aussi quand j’aurai du boulot et les moyens de me prendre en charge. C’est ça ma véritable indépendance.” (Ekissi Frank, gérant de maquis à Anyama via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 19 heures 00: Bal poussière pour célébrer le cinquantenaire à Koumassi quartier Soghefia, la plus belle tenue sera récompensée!!! ( via web)

Vendredi 6 août 2010 – 18 heures 56:“Salut. juste souhaiter un joyeux réveillon de l’indépendance à tous et à toutes!!! tout Abidjan est en mouvement!!! la grande fresque au stade, le concerto sur le VGE ( boulevard Valérie Giscar Destaing), et les célébrations éclatées dans tout “baby”” (Marck-antoine HODONOU via Web)

Vendredi 6 août 2010 – 18 heures 37: “Demain notre pays a cinquante ans. Puisse Dieu nous aider à atteindre la vraie indépendance. Vive la Côte d’Ivoire!” (via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 18 heures 10: “Rares sont les gens qui nous montrent leur fibre patriotique. Point de drapeaux  fixés sur les maisons à Anananeraie, Port bouet 2 et Aimé Cesaire à Yopougon.” (Frank Alain via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 18 heures 05: “Nous sommes de la Guinée, nous ne savons pas grand chose de la Côte d’Ivoire mais nous souhaitons que cet évènement apporte la paix en Côte d’Ivoire”. (un boutiquier à Abobo  via sms)

Vendredi 6 août 2010 – 17 heures 48: “Je célebrerai le cinquantenaire à la maison tout seul en poussant des cris de joie, en chantant l’hymne nationale et en priant pour ma belle patrie, la Côte d’Ivoire.” (Mlle Aliko Nicole à Abobo via sms)

Vendredi 6 aout 2010 – 17 heures 33: Yamoussoukro, les voies principales sont décorées de blanc. De nombreux drapeaux sont dressés au centre ville. (Donna, via web)

Vendredi 6 août 2010 – 17 heures 30: les autorités municipales ont financé un projet de réhabilitation de la ville de Yamoussoukro dans le cadre du cinquanttenaire. (Donna, via Web)

Vendredi 6 août 2010 – 17 heures 20: répétition générale de défilé  des forces militaires sur la grande voie des banques et des maquis de Yamoussoukro. (via téléphone)

vendredi 6 août 2010 – 17 heures 00: Joyeux anniversaire à Petey Laetitia qui aura 26 ans ce 07 août 2010. Pour elle c’est un moment important qu’elle aurait voulu célébrer avec amis et familles si elle avait les moyens. (Abobo, via sms)

vendredi 6 août 2010 – 16 heures 55: Nous avons décidé de célébré ce cinquantenaire d’abord pour faire le bilan de la vie du village, en tirer des leçons pour mieux guider nos actions de développement de notre village Anonkoua”, propos du doyen de génération coordonatrice de la cérémonie. (via sms)

vendredi 6 août 2010 – 16 heures 43: A la cité Mermoz de Cocody, des bus sont là. Prêts à embarquer ceux qui vont dans les différents concerto. (via sms)

vendredi 6 août 2010 – 14 heures 57: Des jeux de pétanques et d’Awalé sont au rendez-vous dans la célébration du cinquantenaire au village d’Abobo-Anonkoua Kouté. (via sms)

vendredi 6 août 2010 – 13 heures 55: Bal poussière dans la cour de la mairie de Divo. Des kermesses et cétémonies prévues dans toute la ville. (Sié Coulibaly, élève Enac en stage à Divo – via sms)

vendredi 6 août 2010 – 13 heures  47: Un conteneur de feux d’artifice a été apporté par le Gouverneur du district d’Abidjan (via web)

vendredi 6 août 2010 – 13 heures  45: Installation de la sono et de la décoration à place Ficgayo (via sms)

vendredi 6 août 2010 – 13 heures  43: Concerts éclatés dans tout le District d’Abidjan (Abobo, Plateau, Campus, Treichville, Marcory, Yopougon) (via sms)

vendredi 6 août 2010 – 13 heures  28: dans la commune d’Abobo l’installation de materiel pour le concerto qui aura lieu (via sms)

vendredi 6 août 2010 – 11 heures 03: A Aboboté – Anonkoua – Kouté village Ebrié , la chefferie organise dans le cadre du cinquantanaire des évènements avec les générations Bléssoué et Gnando. La cérémonie va  débuter par une opération ville propre suivie du revètement du village dans les couleurs nationales (odet via sms)

vendredi 6août 2010-09heures 08: la cité Mermoz au rythme des indépendances , depuis 9 heures opération “tous en OBV” ( Orange Blanc Vert ) pilotée par la Fesci.  (Judik via sms)

Jeudi 5 août 2010 – 23 heures 28 : Pas de programme particulier à Lille (France)… La communauté ne semble pas très mobilisée ! A suivre peut être à Hellemmes un tournoi de foot…(via web)

Jeudi 5 août 2010 – 17 heures 28 : A Angré, ce ,’est pas l’ambiance habituelle des périodes de fêtes de l’indépendance. Quelques drapeaux ça et là, devant des magasins. Quelques vendeurs de gadgets aux couleurs nationales sont perceptibles.

Jeudi 5 août 2010 – 15 heures 04 : Veillée de prières à l’Eglise du Réveil de la Riviera Bonoumin (Cocody) ce vendredi 6 août pour poser “les fondements spirituels du cinquantenaire” (fidèle via sms)

Jeudi 5 août 2010 – 15 heures : Riviera palmeraie : Quelques “riverains” vêtus aux couleurs nationales malgré une ambiance morose.

Jeudi 5 août 2010 – 14 heures 56 : Préparation active du côté de San Pédro. Vendredi 04 août: Défilé le matin et “grand show” le soir. Samedi 07 août: Défilé (Inès via web)

Jeudi 5 août 2010 – 14 heures 47 : Ambiance morose à l’Institut National Polytechnique de Yamoussoukro (Etudiant via téléphone)

Jeudi 5 août 2010 – 14 heures 10 : Le Conseil des ministres, tenu à Yamoussoukro, vient de fixer la date des élections au 31 octobre 2010.

Jeudi 5 août 2010 – 13 heures 57 : “Trop d’embouteillage à Treichville à cause des préparatifs du concerto” selon Fousséni, chauffeur de taxi (via sms)

Jeudi 5 août 2010 – 13 heures 53 : Les Forces Nouvelles pourraient ne plus être du défilé militaire officiel. Une cérémonie de prise d’armes devrait néanmoins avoir lieu à Bouaké. (Habitant)

Jeudi 5 août 2010 – 13 heures 45 : Le traditionnel défilé militaire initialement prévu à Yamoussoukro aura lieu à Abidjan (source militaire).

Jeudi 5 août 2010 – 09 heures 02 : J’ai l’impression que le cinquantenaire ne dit rien à personne. Ce n’est pas la même ambiance qu’avant (Marthe, port-bouet via sms)

mercredi 4 août 2010 – 22 heures 13 : Présence de nombreux militaires et policiers dans les rues des 2-plateaux (Eric Sms).

mardi 3 août 2010 – 21 heures 05: Coup de gueule pour une partie du VGE indisponible. Les bouchons incroyables que ça crée pour un prétendu podium à monter et des répétitions de défilé (Diaby via le web).