15/05/2018 / Moahet-Sran

Améliorer, faciliter la vie aux populations ivoiriennes mais aussi aux visiteurs qui fouleront le sol ivoirien. Tel est le but de l’innovation les 3C de Jean Luc Diakoue, étudiant en MBA à Paris, et son équipe. Un projet qui vise le référencement des communes ivoiriennes à travers des codes chiffrés.

Concrètement, il s’agit d’attribuer des codes à toutes les communes de Côte d’Ivoire, à l’instar des indicatifs des pays comme le +225 pour la Côte d’Ivoire. Pour Jean Luc Diakoue, les chiffres sont les variables les plus sûres.

Les 3C, une solution pour plus de mobilité

Les codes communaux sont une solution pratique au regard de la complexité dans l’orthographe de nos communes. Grâce à ces codes chiffrés, l’on pourra se rendre même dans les communes les plus reculées du territoire ivoirien. Cette initiative a entre autres objectifs de promouvoir le patrimoine culturel ivoirien.

« La Côte d’Ivoire regorge d’énormes richesses culturelles constituant un attrait touristique, les 3C viennent donc à point nommé pour pouvoir les exploiter », affirme Prosper Koffi, représentant de l’équipe à Abidjan.

Le projet a vu le jour en 2012, mais ce n’est qu’il y a quelques mois que la base de données a été finalisée. La base de données est disponible sur le site de e-commerce ikoute.ci, dont il est également promoteur.

Crédit-photo : entreprise.news

Patrick YAO