28/10/2015 / Moahet-Sran

Des statistiques récentes classent les voitures au quatrième rang des importations en Côte d’Ivoire. Avec un montant dépassant 243 millions de dollars US, rien que pour l’année 2013. C’est dire que le secteur automobile est en pleine expansion dans le pays.

bouchon à AbidjanSelon les estimations du Ministère de l’Intérieur, l’on dénombre en effet pas moins de 474 874 véhicules en circulation, toutes marques confondues, sur les routes ivoiriennes. Certains constructeurs sont cependant mieux représentés que d’autres. Carmudi nous brosse ici la répartition des modèles les plus présents sous nos cieux.

Toyota, la reine des routes ivoiriennes

La palme du constructeur automobile le mieux ancré en Côte d’Ivoire revient, et depuis bien longtemps, à Toyota. La forte présence de cette marque que l’on croise littéralement à chaque coin de rue s’explique en partie par sa robustesse et sa fiabilité. Des qualités grâce auxquelles les versions de ses véhicules vieilles de 20 à 30 ans sont aujourd’hui encore en excellent état de marche, cohabitant ainsi avec les toutes nouvelles générations.

La firme nippone s’impose sans peine sur toutes les autres, grâce notamment à la star incontestée de nos routes : la Toyota Corolla. Une berline compacte au succès planétaire. La Corolla n’est toutefois pas l’unique représentante du constructeur nippon qui s’est fait une belle place au soleil dans notre panorama.

L’Avensis, berline familiale, est également très appréciée du public. De même que le crossover vedette de la marque : le RAV4, qui mène la danse dans la ligue des SUV (Sport Utility Vehicle) multi-segments. Pour ce qui est des SUV de grande taille, Toyota se taille une fois de plus la part du lion, avec le Land Cruiser et le Land Cruiser Prado.

Peugeot, Mercedes et Hyundai suivent la danse

Après l’Extrême-Orient, l’Europe monte sur la seconde marche du podium, à travers la marque française Peugeot. La marque au Lion assoit sa présence en offrant une gamme de compactes citadines adaptées à la circulation en ville, telles que la 306 et la 307. Peugeot consolide également sa position avec des berlines plus larges, comme la 406 et la 407, idéales pour les familles.

Toujours en Europe, le géant allemand Mercedes-Benz suit la cadence, en mettant en avant sa magnifique berline compacte, la Classe C, aux côtés du SUV haut de gamme, la Classe ML.

Relativement jeune, comparée au trio de tête, la marque coréenne Hyundai ne se laisse cependant pas intimider par ses aînées. À travers une offre riche et variée, composée de magnifiques véhicules tels que ses SUV crossovers le Tucson et le Santa Fe, Hyundai parvient également à capter une bonne partie du marché ivoirien.

Ils confortent la domination euro-asiatique

Pas bien loin derrière sa compatriote Mercedes-Benz, BMW est tout aussi appréciée sur nos routes. Le modèle le plus répandu est la Série 3, compacte et dynamique, que l’on retrouve dans toutes ses générations.

Un petit retour au Japon nous fait rencontrer la marque Mazda, qui n’est plus à présenter. La 323 est son modèle phare, et elle est surtout appréciée pour son rapport qualité/prix, réputé imbattable.

Les Laguna, Mégane et Scénic représentent dignement la marque française au losange Renault, tandis que Citroën est également bien implantée auprès du public.

Parmi les autres constructeurs, quelque peu moins en vue, mais qui améliorent continuellement leur présence sur le marché ivoirien, figurent l’allemand Audi, l’américain Ford ou le coréen Kia. À côté de ces marques dominantes, bien d’autres circulent au quotidien sur nos routes, et leur diversité fait toute la beauté du paysage automobile ivoirien.

Carmudi, avec Evrard Aka

Crédit-photo : abidjan.net