23/03/2017 / Serge Seri

decapage de la peau

Malgré les campagnes de sensibilisation et les nombreux témoignages de victimes, la dépigmentation de la peau se repend de plus en plus en Afrique. En Côte d’Ivoire, ce phénomène appelé « tchatcho » n’a pu être vaincu, malgré les mesures du gouvernement, qui a interdit l’utilisation des produits éclaircissants. Laura Mel dans son haut parleur a essayé de comprendre les motivations des adeptes de cette pratique.

Se nettoyer le teint, plaire à son homme, ressembler à une blanche… les raisons ne manquent pas pour se mettre des produits (bien souvent toxiques) sur le corps. Pourtant, on peut trouver des raisons ailleurs. Quelles sont-elles ? Et d’ailleurs, qu’en pensent les hommes, partenaires ou proches de ces femmes. Certains d’entre eux ont même commencé à se « frotter » ? Quelles en sont les conséquences ? Enquête expresse et témoignage exclusif à Abidjan.